Retrouvez toutes les coordonnées du siège d’ACTTIF (direction, service administratif et financier, juridique, communication).

02 40 54 77 90

contact@acttif.com

Espace Performance La Fleuriaye | 5 rue Claude Chappe | BP 40721 | 44481 CARQUEFOU Cedex

Top

Blog

Une semaine, un métier – Boucher

Chaque semaine nous présentons un nouveau métier pour lequel vous pouvez postuler dans nos agences !​

Boucher

Ses missions

 

Le métier de Boucher consiste à découper et désosser les carcasses dans le laboratoire pour sélectionner les meilleurs morceaux. La viande est ensuite stockée dans une chambre froide. Qu’il travaille à son compte ou en grande surface, le boucher exerce un métier technique qui requiert un véritable savoir-faire artisanal. Il connaît parfaitement chaque type de viande (boeuf, porc, agneau…) et ses différentes parties (gigot, côtes, escalopes…).

Il doit développer son sens du contact ; il faut savoir sélectionner, préparer, présenter et vendre ses produits. Il a donc les qualités d’un commerçant, il est là pour conseiller ses clients notamment sur la cuisson de la viande.

Dans une volonté de se diversifier, le Boucher peut cuisiner des plats préparés. Il lui faut alors suivre une formation de charcutier-traiteur.

Ses compétences et qualités

 

Le boucher travaille avec des produits crus et périssables. Le strict respect des normes d’hygiène est indispensable pour garantir une viande fraîche et comestible aux clients. Pour cela, le boucher doit se montrer extrêmement rigoureux et vigilant pour ne pas rompre la chaîne du froid. 

L’hygiène est également un critère très important. Les outils de découpe et les locaux doivent être entretenus avec précaution. 

D’autre part, le boucher est un fin technicien. Il maîtrise les différentes techniques de découpe et les différents équipements d’une boucherie. En contact direct avec des outils tranchants, il doit appliquer des règles de sécurité en portant notamment un équipement vestimentaire adapté. 

L’amour du travail manuel est bien entendu une qualité essentielle pour pratiquer ce métier. Il faut être habile et faire preuve de dextérité pour manipuler les carcasses de viande. En outre, une bonne capacité physique et une excellente résistance à l’effort sont nécessaires pour tenir le rythme de ce travail. 

Enfin, en plus de ces compétences techniques, le boucher exerce également le métier de commerçant puisqu’il vend ses produits. A ce titre, il doit apprécier le contact de la clientèle en se montrant aimable et accueillant. La fidélisation du client passe par une écoute attentive et des conseils avisés sur la viande, sa provenance, sa cuisson. 

Sa formation

 

Niveau CAP
– CAP boucher,
– CTM (certificat technique des métiers) boucher ou préparateur option boucherie (2 ans en alternance, organisé par l’APCM),
– MC (mention complémentaire) employé traiteur (1 an après le CAP),
– CQP technicien boucher,

Niveau Bac
– BP (brevet professionnel) boucher (2 ans après le CAP ou le bac pro),
– Bac pro boucher-charcutier-traiteur, 

Niveau Bac + 2
– BM boucher charcutier traiteur (après un BP).

Niveau bac + 3
– licence pro commerce et distribution boucher manager

Son salaire

 

En grande surface, le salaire d’un boucher dépend de la taille du magasin qui l’emploie (supermarché, hypermarché) : 

  • ouvrier boucher : de 1 800 à 2 600 € brut
  • chef de rayon boucherie : de 2 600 à 4 100 € brut.

Ses perspectives d’évolution

 

A l’issue de leur formation, les bouchers débutants peuvent trouver un poste dans de nombreux commerces. En effet, les boucheries artisanales, la grande distribution, les marchés de gros ou encore la restauration collective sont des secteurs qui recrutent en permanence des bouchers. Les pratiques professionnelles sont aussi diverses que variées dans la boucherie. Il y en a pour tous les goûts. 

Au terme de plusieurs années d’expériences, les perspectives d’évolution ne manquent pas. De chef d’équipe à chef de rayon, en passant par acheteur ou responsable de laboratoire, le boucher peut choisir de nombreuses orientations. 

Si vous avez aimez cet article vous aimerez sûrement : Une semaine, un métier – Cuisinier