Retrouvez toutes les coordonnées du siège d’ACTTIF (direction, service administratif et financier, juridique, communication).

02 40 54 77 90

contact@acttif.com

Espace Performance La Fleuriaye | 5 rue Claude Chappe | BP 40721 | 44481 CARQUEFOU Cedex

Top

Blog

Une semaine, un métier – Boulanger

Cette semaine nous présentons un nouveau métier pour lequel vous pouvez postuler dans nos agences !

Boulanger

Ses missions

 

Si la mécanisation des pétrins a largement facilité le travail du boulanger, il n’en reste pas moins le seul responsable de la composition des pains qu’il produit. En plus de la partie technique qui compose la fabrication du pain et des viennoiseries, le boulanger doit également assurer la vente de ses produits. 

Qu’il soit salarié d’une entreprise ou à son compte, le boulanger doit :

• sélectionner ses farines en fonction de leur qualité ;
• réaliser la pâte à pain quotidiennement ; 
• régler les outils de production : four, pétrin… ;
• procéder au pétrissage de la pâte ;
• laisser fermenter la pâte le temps nécessaire ;
• façonner les pâtons de pain selon la finalité souhaitée : baguette, miche… ;
• cuire le pain ;
• maîtriser les techniques de congélation du pain cru ou précuit dans les boulangeries industrielles ;
• fabriquer des viennoiseries : pains au chocolat, croissants, pains aux raisins… ;
• accueillir et conseiller les clients ; 
• procéder à la vente des produits ;
• gérer les stocks ; 
• anticiper la production en fonction de la demande ;
• négocier avec les fournisseurs ;

Ses compétences et qualités

 

Le métier nécessite d’être en bonne forme physique : la journée commence très tôt (vers 3 h) et le boulanger travaille debout, dans la chaleur (surtout l’été !). 

Sa formation

 

Niveau CAP :

  • CAP boulanger,
  • MC (mention complémentaire) boulangerie spécialisée ou pâtisserie boulangère,
  • CQP tourier snacking (pour apprendre à préparer les pâtes)

Niveau bac :

  • Bac pro boulanger pâtissier (pour les deux métiers),
  • BP (brevet professionnel) de boulanger (en 2 ans après le CAP),

Niveau bac + 2 :

  • brevet de maîtrise (BM) boulanger accessible via le réseau des Chambres de métiers,
  • Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques Production et transformations spécialité Arts et métiers de bouche (Cnam).

Son salaire

 

Un boulanger débutant est généralement payé au SMIC.

Le salaire moyen du boulanger est d’environ 2 100 euros par mois.

Perspectives d’évolution

 

Un boulanger peut exercer sa profession dans plusieurs secteurs : 
• à son compte ;
• dans une boulangerie artisanale ;
• dans une boulangerie industrielle ; 
• dans une grande surface.

Lorsqu’un boulanger a acquis suffisamment d’expérience au sein d’une entreprise, il peut envisager de créer sa propre affaire. 

S’il exerce dans le domaine de la grande distribution, des évolutions internes sont possibles. En effet, l’ouvrier en boulangerie peut devenir chef d’équipe ou responsable de la fabrication. 

Des voies parallèles à la fabrication pure sont également possibles en exerçant des activités de formateur, de boulanger testeur de farine ou encore de commercial. 

A noter que de nombreux jeunes diplômés partent à l’étranger à l’issue de leur formation car la fabrication du pain français est très appréciée hors de nos frontières. Un bon moyen de remplir son CV de manière originale !

Si vous avez aimez cet article vous aimerez sûrement : Une semaine, un métier – Cuisinier