Retrouvez toutes les coordonnées du siège d’ACTTIF (direction, service administratif et financier, juridique, communication).

02 40 54 77 90

contact@acttif.com

Espace Performance La Fleuriaye | 5 rue Claude Chappe | BP 40721 | 44481 CARQUEFOU Cedex

Top

Blog

Une semaine, un métier – Chaudronnier

Chaque semaine nous présentons un nouveau métier pour lequel vous pouvez postuler dans nos agences !​

Chaudronnier

Ses missions

 

Le chaudronnier travaille aussi bien les métaux ferreux, de cuivre, de laiton ou des alliages légers comme l’aluminium. Il doit connaître les propriétés de ces matériaux.

Ce professionnel étudie dans un premier temps le dessin qui va lui permettre de fabriquer l’objet ou la pièce. Après, il reporte en grandeur nature sur la tôle les indications de forme et de taille fournies par le dessin puis la découpe et procède à la mise en forme (cintrage, emboutissage, pliage, roulage, planage) et si nécessaire à des opérations de traitement thermique. Ensuite il assemble les différentes pièces par soudage, rivetage.

Il peut s’agir de petite et moyenne chaudronnerie (appareils électroménagers, chaudières) ou de grosse chaudronnerie pour l’industrie (récipients, échangeurs de chaleur, carrosserie ferroviaire, réservoirs de stockage d’industries chimiques ou de raffineries de pétrole).

Ses compétences et qualités

 

Ce métier de chaudronnier est manuel et requiert de nombreuses compétences techniques (de découpe, d’usinage, d’assemblage…).

 Il faut également savoir lire un plan, maîtriser le dessin industriel, ainsi que les outils informatiquesLe chaudronnier a recours aux outils de Traçage Assisté par Ordinateur et Conception Assistée par Ordinateur (TAO et CAO). 

Ce poste nécessite une bonne condition physique . Le chaudronnier est souvent debout, il est exposé aux bruits et aux produits toxiques (gaz employés pour la découpe par exemple).

Enfin, il faut parfois être très disponible. Certains chaudronniers doivent se déplacer sur les chantiers, d’autres travaillent dans des usines qui organisent des roulements, car la présence d’ouvriers sur le site est requise 24h sur 24h : en ce cas, il peut être amené à travailler en soirée ou le week-end.

Sa formation

 

Après la 3e

2 ans pour préparer un CAP (réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option B soudage, option A chaudronnerie) ; 3 ans pour le bac pro technicien en chaudronnerie industrielle.

Après le bac

1 an pour obtenir la MC technicien en chaudronnerie aéronautique et spatiale ; 2 ans pour le BTS conception et réalisation en chaudronnerie industrielle.

CAP ou équivalent

CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option A chaudronnerie
CAP Réalisations industrielles en chaudronnerie ou soudage option B soudage

Bac ou équivalent

Bac pro Technicien en chaudronnerie industrielle
Bac pro Technicien outilleur

Bac + 1

MC Technicien(ne) en chaudronnerie aéronautique et spatiale
MC Technicien(ne) en soudage

Bac + 2

BTS Conception des processus de réalisation de produits option A production unitaire
BTS Conception des processus de réalisation de produits option B production sérielle
BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle

Bac + 5

Diplôme d’ingénieur de l’Ecole polytechnique de l’université de Montpellier spécialité mécanique structures industrielles (MSI) en partenariat avec le syndicat de la chaudronnerie tôlerie et tuyauterie (FQSC).

Son salaire

 

Un ouvrier débutant gagne le S.M.I.C.  

Le technicien gagne aux alentours de 1 600 € net par mois. Avec de l’expérience, le salaire peut très vite grimper car ces professionnels sont particulièrement recherchés. 

Perspectives d’évolution

 

Le chaudronnier peut travailler dans une entreprise industrielle, mais il existe aussi des entreprises artisanales de métallurgie.

L’ouvrier qualifié peut devenir chef d’équipe ou contremaître. Avec une formation il peut évoluer vers un emploi de traceur ou entrer dans un bureau d’études comme dessinateur ou agent des méthodes.

Si vous avez aimez cet article vous aimerez sûrement : Une semaine, un métier – Plâtrier-plaquiste