Retrouvez toutes les coordonnées du siège d’ACTTIF (direction, service administratif et financier, juridique, communication).

02 40 54 77 90

contact@acttif.com

Espace Performance La Fleuriaye | 5 rue Claude Chappe | BP 40721 | 44481 CARQUEFOU Cedex

Top

Blog

Une semaine, un métier – Coffreur bancheur

Chaque semaine nous présentons un nouveau métier pour lequel vous pouvez postuler dans nos agences !​

Coffreur Bancheur

Ses missions

 

Un coffreur est chargé de couler, démouler et installer les éléments en béton armé sur un chantier. S’il utilise des coffrages métalliques préfabriqués (les banches), on parle de coffreur-bancheur. S’il réalise des coffrages en bois, il est coffreur-boiseur. Le plus souvent, les coffreurs sont des ouvriers qualifiés qui maîtrisent les deux techniques, et ont également des compétences en maçonnerie, ferraillerie, etc.


Sur un chantier, le coffreur : 
• lit les plans de l’architecte ou de l’ingénieur ; 
• commande le béton, le bois et l’acier en quantité nécessaire ; 
• prépare les moules : ce sont des structures en métal ou en bois, renforcées d’une armature métallique ; si la forme est simple, il peut utiliser des coffres préfabriqués ; si la commande est plus complexe, il fabrique lui-même le coffre avec des panneaux de bois ;
• assure l’étanchéité du coffrage à l’aide de bandes adhésives ; 
• huile l’intérieur pour empêcher que le ciment s’y colle en séchant ; 
• supervise l’assemblage et la fixation du coffrage à l’endroit nécessaire sur le chantier ; 
• coule le béton armé dans le moule ; 
• démoule en prenant soin de ne pas abîmer le coffrage, qui pourra resservir. 

Ses compétences et qualités

 

Un coffreur bancheur doit :

  • Maîtriser la géométrie, le métré, le dessin et connaître les matériaux.
  • Posséder le coup d’œil pour construire un coffrage aux mesures exactes.
  • Faire preuve d’initiative.
  • Avoir le sens des responsabilités.
  • Souplesse, réflexes et maîtrise de l’équilibre.
  • Ne pas être assujetti(e) aux vertiges.

Sa formation

 
  • CAP qui se prépare en deux ans après le collège, à temps plein dans un lycée professionnel ou en apprentissage. Deux CAP existent
     
    • CAP « constructeur en béton armé du bâtiment ».
    • CAP « constructeur en ouvrages d’art ».

  • BAC professionnel « organisation et réalisation du gros œuvre », il se prépare en trois ans après le collège, dans un lycée professionnel ou en apprentissage. Il apporte des compétences en encadrement et en organisation du chantier.
  • BP (brevet professionnel) maçon se prépare en deux ans après un CAP ou un autre diplôme de niveau V.

De plus, le domaine du BTP favorise la formation continue qui permet de s’adapter aux évolutions techniques, aux normes de sécurité, d’environnement et d’économie d’énergie,ce qui constitue des impératifs pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics.

Son salaire

 

Le salaire mensuel pour un débutant est au SMIC et peut aller jusqu’à 3000€ pour un coffreur expérimenté (10ans).

Perspectives d’évolution

 

Les diplômés de BP ou bac pro, après deux ou trois années d’expérience, peuvent accéder à des postes d’encadrement et diriger une petite équipe de deux à six coffreurs. La spécialité de constructeur en béton armé est en effet l’une des voies dans lesquelles la promotion est la plus rapide

Plus tard, si vous savez vous adapter à l’évolution technique dans votre métier, vous aurez la possibilité de devenir chef de chantier.

Si vous avez aimez cet article vous aimerez sûrement : Une semaine, un métier – Maçon